fbpx ARCHE | ESITC Caen Aller au contenu principal

ARCHE

en-tete arche

2020 - 2023 : ARCHE, un projet trans-régional pour l'Amélioration de la ReproduCtion en vue de la restauration chez l'Huître platE.

L'ostréiculture a connu historiquement, en France comme dans de nombreux autres pays, une succession de phases de développement, d'exploitation des stocks ou d'apparition de maladies. 

L'huître est le produit phare de la Conchyliculture française, et ceci à la fois sur le plan historique, économique que social. L'huître représentée très majoritairement aujourd'hui par l'espèce Crassostrea gigas, constitue le marché le plus important de la conchyliculture française, et dans une moindre mesure, par l'huître plate, Ostrea edulis

Dans les années 1970, le développement de l'ostréiculture a bénéficié d'apports technologiques et du succès de l'importation de Crassostrea gigas. L'histoire de l'ostréiculture française a cependant connu une succession de succès et d'échecs qui mettent en évidence la fragilité de la conchyliculture face à une surexploitation des stocks et l'apparition de maladies.

 

Faire face à la surexploitation des stocks et l'apparition de maladies

Nos connaissances actuelles sur le cycle de reproduction de l'huître reposent sur des études menées dans les années 1970. Depuis, à quelques exceptions près dans les années 2000 à 2010, nos connaissances n'ont que trop peu évoluées. L'absence de données moléculaires et protéomiques sur la reproduction d'Ostrea edulis est un frein au développement de sa production en écloserie alors que cette maîtrise du cycle de reproduction est à la base même du système de production de toute espèce aquacole. 

 

ARCHE pour la reconstitution des bancs d'huîtres plates

Le projet ARCHE a plusieurs objectifs :

  • Optimisation du travail en routine en milieu contrôlé ;
    • amélioration de la maturation des géniteurs d'huîtres plates via un régime alimentaire optimisé
    • synchronisation de la gamétogenèse de l'huître plate sous conditions contrôlées via différents inducteurs
    • synchronisation de la ponte et l'émission
  • Augmentation des famille d'intérêt produites d'une espèce emblématique de nos côtes en vue du développement durable et de la diversification des entreprises de production conchylicoles.
    • restauration des bancs naturels
    • création de structures récifales et suivi environnemental

Le projet ARCHE a un budget de près de 1,5 M€ avec un cofinancement du FEAMP (Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche - Mesure 47 Innovation en aquaculture) de 75% soit 900 k€.

Le projet ARCHE a débuté le 01 avril 2020, pour une durée de 36 mois.

 

Partenaires

partenaires_arche

 

S'inscrire à la newsletter

En renseignant vos nom, prénom et adresse email, vous acceptez de recevoir régulièrement des contenus de l’ESITC par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.